Blog

Ventoux Fontfiole

Le Ventoux a revettu ses habits d'hivers.

Les conditions étaient très bonnes pour le ski la semaine dernière et Charline a put découvrir Fontfiole avec une poudreuse de rêve. Dans ces conditions c'était presque facile.

En ce moment, le mistral gache un peu la fête mais dès qu'il faiblira, je vous attends pour profiter vous aussi des multiples possibilités d'activités sur le Ventoux hivernal  :

- raquette,

 - initiation au ski de rando,

- initiation au ski de pente raide, 

- initiation à l'alpinisme.

20150123 11245220150123 11045220150123 114052v2

Rivière de Galet - Cap Canaille

Le cap Canaille, entre Cassis et La Ciatat, a longtemps été délaissé par les grimpeurs dans l'ombre gigantesques des Calanques voisines. Pourtant depuis une dizaine d'année des équipeurs curieux et aventureux on fait fit de la mauvaise réputation du cailloux et créé ici un terrain de jeux exeptionnel.

Depuis les bevédères de la routes des crêtes, la vue est belle certe,  mais on ne soupconne rien du cahos géologique qui règne sous nos pied.

Les facailes du Cap canaille semblent en effet sorties de l'esprit  d'un grimpeur géologue fou qui auraient décidé de réunir sur 200 m de face tous ce que la nature compte comme rocher.

Rivèire de Galet, la voie choisie aujourd'hui, ne déroge pas à la règle et on remonte successivement 2 longueurs de calcaire rouge déversant et incroyabement sculté, 2 longueur de calcaire blanc calanquiens, une longeur de grès et 3 longueur de poudingue.

L'ensemble est fantastique et c'est une des plus belles qu'il m'ai été donné de parcourir à Canaille. La gaz et l'ambiance de L2 sont vraiment peu commun.

Comme souvent à Canaille, le niveau obligatoire est assez accessible ( 6b ? ) grâce à l'équipement très sérée. Attention toutefois, dans L2, le vol de premier comme du second au mauvis endroit et c'est partit pour une remontée sur corde en plain ciel dont c'est sur vous vous rappelerer !

Nous somme sortie par sa voisine de gauche pour corser un peu les difficultés. Les cotations sont à mon avis les suivantes :

- L1 : 6b

- L2 : 7a+ (un gaz !!!)

- L3 : premier diedre pour sortir de la grotte bien délicat 6c+ ensuite  7a+ par la variante de gauche.

-L4 : 6c

-L5 : par la voire Hublot 6b+

- L6 : par la voire Hublot 6b+

La Cap Canaille, ce n'est pas que des voies dures, c'est aussi des voies très abordables et des randonnées du vertiges. N'hesitez pas à venir découvrir ce petit paradis avec ou sans guide.

20150102 132315

Dans la sortie du 7b
20150102 141536

Le rocher fou de Canaille

Alpinisme hivernal dans Belledonne - Arête de l'Aigleton

La neige n'est pas là, il faut faire avec,  alors au lieu d'aller rayer des ski avec 200 autres enervés dans le vallon du Crachet, pourquoi ne pas profiter de ces conditions pour aller faire une peu d'alpinisme hivernal ?

Les accès sont encore faciles et le coup de chaud du début de semaine devrait avoir compacté la neige et permettre des déplacements faciles sans planche.  

Voilà les arguments que j'ai présenté à ma compagnone du jour et qui nous amène à 8 h du matin au parking de Prabert déserté.

La trace de montée est bonne et nous arrivons vite au pied de l'arête.

Là plus de trace, nous sommes les premiers de l'année. Une succession de pentes de neige et de petits couloirs en bonne neige permet de rejoindre facilement l'arête. 

On la chevauche ensuite pendant 2h30 en alternant neige et rocher. La neige n'est pas aussi ferme que je l'avais promis et l'ensemble est assez technique avec des contournements des gendarmes assez délicats. La course dans ces conditions vaut bien AD.

On atteind le sommet ravis de cette jolie ascension.

La descente sera nettement moin sympatique. Jusqu'au vallon de la Jasse, on évolue sur une infâme croute qui se brise 3 fois sur 4 en blessant les tibias. Dessous c'est une neige sans cohesion où il n'est pas rare d'enfoncer toute la cuisse. 

On râle et on peste mais on finit par rejoindre la trace de raquette.

Après une boite de paté, on oublie la croute et on se rappelle de ce beaux moments entre ciel et neige.

20141221 105507

L'arête du Pin avec 3 ou 4 cordées aujourd'hui

20141221 110759

Terrain Mixte ludique

20141221 122702

Terrain mixte plus délicat en neige un peu pulverulante

20141221 130638Bonheur du sommet

Tour Ronde - Arête Sud Est

Tour Ronde c'est le plus beau belvédère du massif.

Pour y accéder et faire une révision complète de tous les sommets des Alpes du Nord, le plus facile c'est la voie normale, mais cette dernière n'est souvent plus en conditions dès les premières chaleurs et devenir dangereuse.

On peut alors emprunter  l'arête Sud Est, un cran plus dure mais également plus ludique.

20140806 062734

Le rasoir  au début de l'arête

20140806 071822

20140806 080925

La vierge n'est plus très loin

Le mont Blanc versant cool.

 Pour les alergiques aux neiges éternelles et aux levés nocturnes, la nature a créé les Aiguilles rouges.

On y trouve une multitudes de voies rocheuses face au Mont Blanc dans tous les niveaux.

Finalement c'est en s'écartant du massif qu'on le voit le mieux, c'est pas Jérémy aux Crochues et Charline à Cocher-Cochon qui diront le contraire.

20140719 094836

20140731 113721

Arête des Cosmiques

L'arête des cosmiques c'est archétype de la course mixte chamoniarde : les pieds dans la neige et les mains sur le beau granit rouge.

Classiques des classiques, elle est superbe mais souvent victime de sont succès. 

Aujourd'hui une météo plus pessimiste que prévue avait démotivée les troupes et nous étions presque seuls sur l'arête, le luxe.

20140713 09522020140713 100951 120140713 102106

Eperon Bernezat

Très belle course à la journée depuis Torino.

Après 200 m d'escalade sur un superbe rocher, le course change de nature et devient unejolie arête très montagne un peu mixte.

La vue du sommet de Tour Ronde est une des plus spectaculaire du massif. 

La descente se fera par l'arête freschfield afin d'éviter la voie normale dont les conditions sont un peu dégradées.

20140718 10084720140718 10091620140718 10572220140718 113207

Peigne - Le Maillon Manquant

Bien qu'a deux pas de la Benne, le Peigne est un sommet finalement assez discret masqué par ses contreforts et surtout  écrasé par la face Nord de l'Aiguille qui aimente les regards.

Pourtant ce sommet est une mine de belles escalades sur un rocher souvent entousiasmant. 

Le maillon manquant est une belle voie Piolat récemment rééquipée. La difficulté va crescendo et le final est soutenu et superbe sur un beau granit cuivré.

La longuer en 6b sèche doucement et détrempée aujourd'hui ce fut la crux de la voie.

La voie principalement en fissure se protège très bien.

Un jeu de camalot du 0.3 au 3 en doublant le 1 et le 2 fait bien l'affaire.

20140703 11451520140703 14132320140703 13111920140703 130011